La vraie histoire de la Marche des Beurs

 Livre...

1983. Chômage, pauvreté, ratonnades, meurtres racistes, rodéos, délinquance forment un mélange explosif aux Minguettes, comme dans nombre d'autres banlieues de France. Les immigrés de la deuxième génération, comme la presse les surnomme, ont du mal à trouver leur place dans une France en crise.

Le 20 juin 1983, c'est le drame ! Un policier tire à bout portant sur Toumi Djaïdja, jeune président de l'association SOS Avenir Minguettes. Le coup de feu de trop. Tous les ingrédients sont réunis pour que le barril de poudre explose. Mais il n'en sera rien.

« Et si nous faisions une marche comme les Noirs d'Amérique ou comme les Indiens avec Gandhi ? » lancera Toumi sur son lit d'hôpital. Ce sera le coup d'envoi de l'une des plus belles aventures humaines du XXe siècle. Ils ne le savent pas encore, mais les loubards des Minguettes vont faire l'histoire.

Le 15 octobre, une dizaine de jeunes, encadrés par le père Christian Delorme et le pasteur Jean Costil, quittent Marseille dans l'indifférence la plus totale. Le 3 décembre, 100 000 personnes leur font un triomphe entre la Bastille et Montparnasse. Le soir même, François Mitterrand les reçoit à l'Elysée.

Que s'est-il passé entre ces deux dates ? Comment la France antiraciste s'est-elle réveillée d'un coup ? Découvrez cette passionante page d'histoire contemporaine dans La vraie histoire de la Marche des Beurs. Découvrez les espoirs que cette longue épopée de sept semaines a fait naître mais aussi les désillusions qu'elle a dû subir, les promesses non tenues et celles qui ne se réaliseront que bien plus tard.

Michael Augustin retrace ici avec beaucoup de justesse l'histoire intime des principaux acteurs de la Marche pour l'égalité et contre le racisme, dévoilant les origines, le contexte local et les racines profondes qui faisaient défaut, jusqu'alors, pour comprendre tous les enjeux, et toute la portée de cet événement décisif, complexe et trop souvent caricaturé.
(Najat Vallaud-Belkacem, préface)

Sortie : 18 novembre